top of page
Rechercher

MEETING #3 - Val de Vienne (28 & 29 juin 2024)




Une semaine après le début d’un été qui tarde à s’installer, c’est au Vigeant, sur le circuit du Val de Vienne que les Porschistes du Porsche Club Motorsport France s’étaient donnés rendez-vous pour le quatrième meeting de la saison. Et comme d’habitude ici, la météo était la grande inconnue tant les conditions sont réputées pour être changeantes sur ce tracé situé à mi-chemin entre Limoges et Poitiers. Mais cette année, les conditions ont été parfaites, tant pour les pilotes Club que pour les concurrents du Porsche Sprint Challenge France, avec juste une averse entre deux courses pour faire hésiter les pilotes sur le choix des pneus sur une piste qui allait s'assécher progressivement…


QUALIFICATIONS :

En Cup Series, les qualifications allaient s’avérer particulièrement disputées puisque Yann Didry (Driving&Performance/DBG) ne devançait Clément Loeul (Ancel Motors by Porsche Lorient) que de 5 centièmes. Derrière cinq 992 GT3 Cup, Yves Godard (Driving&Performance) se montrait le plus rapide des 991 phase II en signant le sixième chrono, Marc Boithot (BPS Racing) s'imposant en catégorie 991 phase I à la seizième position sur la grille. C'est Louis Perrot (IMSA Performance) qui réalisait la pole position de la seconde course devant Sylvain Noël (Racing Technology) tandis qu'Yves Godard était de nouveau le plus rapide des 991 phase II avec le dixième chrono, tout comme Marc Boithot en 991 phase I avec le quatorzième temps.



COURSES :



Les concurrents de la première course de Cup Series ne bouclaient pas un tour avant la sortie du Safety Car suite à une erreur de Clément Loeul qui entraînait Yann Didry dans le bac à gravier du virage du Buisson, les deux pilotes étant contraints à l'abandon. Lorsque la course était relancée, Olivier Baharian (Racing Technology) s'emparait de la tête sous la pression de Victor Blugeon (AMB) qui parvenait à passer au dixième tour avant de se faire reprendre deux tours plus tard et de terminer à 4 dixièmes seulement du vainqueur. Troisième, François Chotard (Chotard Team) avait été l'observateur privilégié de ce duel durant toute la course. Neuvième, Pierre Murer (RSR) s'imposait en 991 phase II tandis que Marc Boithiot remportait logiquement la catégorie réservée aux 991 phase I. Parti dernier en raison d'un souci technique lors des essais, Alexandre Rasse (MRS) réalisait une des remontées dont il a désormais l'habitude pour terminer dixième après avoir dépassé 14 concurrents.




Le départ de la deuxième course de Cup Series était donné sur une piste mouillée par une grosse averse et les concurrents hésitaient jusqu'à la dernière seconde pour le choix des pneus. Ils optaient finalement tous pour les pneus pluie, mais à l'issue du deuxième tour, Louis Perrot s'engouffrait dans les stands. On imaginait alors qu'il allait tenter le pari de chausser des slicks sur une piste s'asséchant, mais il repartait en pneus pluie après avoir juste changé la roue arrière droite victime d'une crevaison. C'en était terminé de ses chances de victoire même s'il effectuait une belle remontée au sein du peloton. En tête, Sylvain Noël gérait son avance devant François Chotard, mais derrière les deux hommes, Marco Gerarduzzi (Racing&Performance/DBG) et Victor Blugeon s'amusaient comme des fous, échangeant plusieurs fois de position avant de terminer dans cet ordre. Alexandre Rasse, une nouvelle fois parti dernier, réalisait encore une belle remontée pour remporter le groupe 991 phase II et terminer à la onzième place, juste devant Marc Boithiot qui s'imposait de nouveau en 991 phase I.



9 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page