top of page
Rechercher

MEETING #2 - Dijon (19-20 mai 2023)


Le deuxième meeting de la saison 2023 du Porsche Sprint Challenge France a été chanceux avec la météo puisque la piste est restée sèche durant deux jours, permettant aux essais qualificatifs et aux courses de se dérouler sans encombre.

Dès les essais qualificatifs, deux hommes se mettaient en évidence, Jérémie Lesoudier (992 Cup TFT racing) et Marc Boithiot (997-2 Cup Berto Moteurs) qui signaient chacun les deux pole position de leur catégorie, le premier en Cup, le second en Sport Cup.

En Cup Series, Le meilleur en catégorie R était par deux fois Arnaud Pierre (IMSA LS Group Performance) tout comme en catégorie 991-1 qui revenait par deux fois à Pierre Vassallo (IMSA LS Group Performance). Enfin, en 991-2, si Vincent Isavard (Berto Moteurs) réalisait le meilleur temps en Q1, c’est Marco Gerarduzzi (DBG Motorsport) qui s’imposait en Q2.


Au départ de la première course de Cup Series, Jérémie Lesoudier s’élançait en tête, mais au bout de trois tours, il était dépassé par Sébastien Lajoux (Lajoux Racing Team) qui allait s’imposer au classement général suivi par Cyril Caillo (Racing Technology) et Emil Caumes (CLRT), tous trois sur 992 Cup. Au même moment, un premier safety car était déployé suite au tête-à-queue de Jean-Philippe Gambaro (CLRT) ce qui regroupait le peloton pour la relance qui intervenait deux tours plus tard. Au onzième tour, un deuxième safety car était nécessaire pour dégager la voiture de Jérémy Lesoudier qui était lui aussi allé visiter les bacs à gravier, mais cela n’avait aucune influence sur le classement en tête. En catégorie 991-2, les leaders réalisaient un tir groupé à partir de la septième place avec, dans l’ordre, Yves Godard (Team 52), Michaël Ziegler (RSR) et Pierre Murer (RSR), auteur de la plus belle remontée du week-end puisqu’il était parti vingt-huitième pour terminer neuvième. Marc Vanwysberghe (911 Impact) remportait le groupe 991-1 tandis qu’Olivier Rabot (911 Impact) s’imposait en catégorie R.


La deuxième course de Cup Series ne dépassait pas le premier virage puisque Jérémy Lesoudier partait tout seul en tête-à-queue dans le double droit de Villeroy ce qui semait le chaos dans le peloton et contraignait la direction de course à sortir le drapeau rouge le temps de nettoyer la piste. Après la relance sous safety car, on assistait à une course limpide dominée par Sylvain Noël (Racing Technology), Sébastien Lajoux et Marco Gerarduzzi qui remportait la groupe 991-2 tout en montant sur le podium du classement général. Cinquième, Arnaud Pierre remportait la catégorie R et seizième, Marc Vanwysberghe réalisait le doublé en 992-1.


27 vues0 commentaire

Comments


bottom of page